Mes lignes versifiées à la rencontre de l’antique Barcelone

Share

Au cœur du Gothic, là ou les kabbalistes médiévaux œuvraient dans le creuset de leurs maîtres antiques, le poème : “Lorsque l’ennemi succombe” a été lâché le 9 août 2015. La place Saint-Philippe-Neri lui a servi d’écrin pour un envol riche de signes visibles au-delà de tous les regards humains. … …lire la suite !…

Sous le ciel de Mélusine, la forge de Vulcain !

Share

Il frappe et explose la gangue, infernal baiser,
Il sépare le juste de l’injuste, au rythme de Sion,
Bercé par Mélusine et ses mélopées attentives, tant aimée
Il frappe, laissant fumantes, inertes, les meurtrières illusions …lire la suite !…

L’éther magnifie le geste juste !

Share

Une réponse vibre en mon cœur : « écrire doucement, un humble filet de lettres, mais résoudre dans le geste d’émettre des signes, ce que le temps questionne. »
Alors que l’automne s’installe, les méditations en gloire s’épurent. Seul l’encens sait se conjuguer à la lumière, c’est ainsi que le verbe rend hommage. Du solstice à l’équinoxe, L’étincelle fondamentale c’est la promesse de l’arrêt. La boucle du temps en fait la tendre promesse. Unique passage obligé des milles et un chemins de renaissance… …lire la suite !…

Appel international : « Soutenir PODEMOS »

Share

Dans un contexte européen où les offensives réactionnaires se multiplient, nous relayons dans nos colonnes un appel international signé par des personnalités de nombreuses sensibilités politiques de gauche. Il s’agit de saluer l’expérience « PODEMOS » en Espagne, les mobilisations qui l’ont rendue possible et les pratiques politiques qu’elle porte, avec un … …lire la suite !…

L’encens, le feu, l’eau et la lumière

Share

  C’est un Souffle saint du présent, sans peur, Lorsque la lumière n’est plus informe Messager des mystères cruciformes, Son feu s’exprime en blancheur, Claire beauté, volute et volupté, Onde de vérité, danse de l’aimée   Car la vérité ne peut être nue Nue, elle nous serait invisible La vérité … …lire la suite !…

Vieillir sans plus attendre les signes

Share

_ –> En original il scrute le journal Sa barbe blanche témoigne Il ne cherche plus à lire du sens La nuée de ces lignes, Portent le brouhaha des mondes Piètre effervescence Rien de plus que l’immonde   Les bras du vieil homme fatigués Limitent le désir Ses mains encore … …lire la suite !…

Migration, ce bien public mondial si malmené !

Share

Faut-il ouvrir les frontières? En quinze ans, Catherine Wihtol de Wenden n’a pas changé d’avis là-dessus. Au contraire: directrice de recherche au Centre d’études et de recherches internationales de Sciences Po à Paris, ancienne consultante pour diverses organisations internationales, la spécialiste des migrations est encore plus critique aujourd’hui, en publiant … …lire la suite !…