LAMED… ל

Share

Elle s’étire comme pour toucher le ciel, Ses bras nus évoquent si bien ces arbres A ma fenêtre, ils prient les ombres et l’éveil Presque immobiles, par la force sereine Elle tourne son regard et de la mort sabre Rien ne l’effleure, ses ailes fluides égrainent La science des parfaits … …lire la suite !…

Ombres de la catholicité et gloire de Lancelot !

Share

Réflexions (avant dernière de la série) sur une excursion de l’été en Normandie-Maine De notre rapide circumambulation sur les terres de Lancelot nous ressortons avec un constat fort, mais aussi protéiforme. Avec force nous avons constaté que bien plus qu’à la découverte d’un substrat, ce territoire invite à la lecture … …lire la suite !…

Le Roy des montagnes vides

Share

Tu crois vivre sans avoir à l’aimer

Tu voudrais, c’est ta bête féroce

Tu es maître du rien, rutilante farce

Tu restes gorgé de mort, mécanique, empaquetée, …lire la suite !…

Appel aux Amants pour le retour à l’Alliance

Share

Lâcher de poème au carré des tombes juives du cimetière du Père-Lachaise (Paris 19e) en écho à sa lecture le soir même à “l’Atelier Z” : En ce matin du 5 novembre 2013, les trois dalles d’ardoise ont été posées sur un arbre qui en son tronc porte vivante une vierge noire. A l’angle d’un mur, presqu’à vue de là où repose la supposée dépouille de Gérard de Nerval passé, par la violence illuminatrice d’un éclair, à l’Orient véritable. A quelques tombes de là où le chef du Grand Sanhédrin reconstitué par Napoléon dort en rêvant que l’horreur moderne et industrielle vécue par d’autres du lieu ne sera pas une nouvelle fois à l’ordre de notre temps… …lire la suite !…

La lumière n’abandonne jamais (Lâcher de poème au jardin du Val-Richard le 12-04-2013)

Share

L’humanité peut bien s’écrouler (C’est là un choix individuel !), le fleuve des merveilles persistera dans sa fureur d’amour. La seule ivresse magnifiante, celle qui s’augmente par le partage, n’appartient qu’a l’offrande. …lire la suite !…

Pour celui qui sait passer

Share

Le parfum de la rose se donne

Nul ne peut l’enlever

La rose jamais jalousera celui qui la respire

L’être en flux et reflux voit le trône

Respire donc et donne toi un rêve élevé

…/… …lire la suite !…

De ce trésor que mes lignes dressées comme une planche de salut donnent à percevoir

Share

Le dimanche 26 août j’ai procédé au 7e lâché de poème de l’été sur le site des Grottes-de-Malvaux (86). « Le verbe est la lumière de tous » s’est installé à la troisième vasque des eaux qui ruissellent de la petite falaise calcaire, symbole du mont éternel pour certains, de colline inspirée … …lire la suite !…

Le sable et les délices

Share

Une hache d’amour vibrante est l’offrande de l’âme Elle resplendît du zenith au Nadir La saisir ne demande aucun effort à la juste flamme Alors elle tournoie et siffle le rire   Surtout aucun effort si l’on espère régner Et disparaître aux fracas communs et aveugles Des fleuves insatiables en … …lire la suite !…

Le Dolmen d’Exoudun voit se désintégrer son hommage poétique; ou les mots rouges du Dragon d’Or

Share

Dimanche 19 août le poème « Le Creuset et l’Echo » a été installé face au Dolmen de la Commune d’Exoudun (79). Une action saluée au couché de l’Invaincu par un Dragon d’or, que les spirites modernes appellent orbes. Le serpent ailé du ciel, venu tournoyant, a délivré un message si sensuel … …lire la suite !…