Manifeste pour le retour de l’Alliance

Share
Les actes poétiques n’ont de sens que s’ils ensemencent, ils ne le peuvent qu’en cadence. Méfiez-vous des mots qui ne portent plus ces actes précieux,  furieux orages issus des nuées véritable

Les actes poétiques n’ont de sens que s’ils ensemencent, ils ne le peuvent qu’en cadence. Méfiez-vous des mots qui ne portent plus ces actes précieux, furieux orages issus des nuées véritable

Invitation à quatre temps poétiques, Pratiques interactives visant à régénérer notre Alliance à la grande Mécanique céleste…Et plus précisément, prodiguer d’ultimes invocations pour le retour, si urgent, des frémissements merveilleux.

Sans rendez-vous précis nous ne pouvons pas prospérer en ces conversations fragiles où s’exprime le parfum de l’ultime. C’est ainsi ! Laissant se dégrader jusqu’au morbide le sens magique de toutes métaphysiques, nous sommes menacés d’extinction.Tant de forces antihumaines cherchent notre ruine.

Viennent les flammes fleuries & responsables ! Les actes poétiques n’ont de sens que s’ils ensemencent, ils ne le peuvent qu’en cadence. Méfiez-vous des mots qui ne portent plus ces actes précieux, furieux orages issus des nuées véritables.

La terre et les champs de l’esprit humain ne reçoivent bien, pour gestation, qu’à certaines phases prescrites, les astres en sont les aiguilles et le métronome. Trop oubliée, cette vérité première du grand raccordement, doit être rappelée en beautés scandées et en aimables mélopées.

La terre et les champs de l’esprit humain ne reçoivent bien, pour gestation, qu’à certaines phases prescrites, les astres en sont les aiguilles et le métronome. Trop oubliée, cette vérité première du grand raccordement, doit être rappelée en beautés scandées et en aimables mélopées.

Nous n’avons plus le temps du pur narcissisme et des insouciantes volutes, fumées inconsistantes des sophistes esthètes caverneux, répudiés de leurs âmes. En d’autres temps cela aurait été au une curiosité, aujourd’hui c’est une confusion de plus au chiffre de celles qui nous submergent.

L’or du temps juste et cosmique…La terre et les champs de l’esprit humain ne reçoivent bien, pour gestation, qu’à certaines phases prescrites, les astres en sont les aiguilles et le métronome. Trop oubliée, cette vérité première du grand raccordement, doit être rappelée en beautés scandées et en aimables mélopées. C’est tout l’espoir que je donne à la danse des mots, c’est l’espoir ultime du dernier clan des bardes, attentifs et humbles, qui font honneurs à mes gestes…

Les astres sont les portes par lesquelles s’engouffrent nos Anges, en réponse à nos actes, à nos pensées décisives, à nos prières et postures d’amour et à nos partages, en chair, en éther…

Lire l’autre, sur la longue ligne de vie. Sur les marches du temps, l’infini époustouflant de la suite cosmique des évènements, fini toujours par se contracter en une mince feuille de papier… Et elle vole au vent de nos mémoires savantes. La percevoir offre un espoir, celui de déporter nos regards, ne plus être l’unique centre de cette fastidieuse perspective que nous transportons inéluctablement avec nous même.

Tant de miracles sont promis. Grâce au temps juste du départ et du retour, dehors, il y a tout ! Regarde et prend ce qui est vrai… En communion, le tout portera le centre de gravité sur l’essentiel et les merveilles, seules nourritures dignes, se manifesteront, grandioses, sans limiter leurs effets. C’est là ce que nature fait, lorsque des âmes incarnées retrouvent leur puissance au cœur du juste mouvement.


 

                    Procédures pour un fleuve de serendipités

 

Aux rythmes que je vous donnerai en invitations, il sera donc question de 4 rendez-vous… Je vous invite à cela aussi, devrai-je dire, car tout y invite depuis toujours.

Par la fée numérique, et par les liens électroniques, et les flashs codes, et autres tintements diffusés ici et ailleurs, chaques temps, au fil des années, vous sera suggéré en correspondance… Si vous en avez vent vous recevrez mes dates précises de gestes poétiques conventuelles, vous pourrez donner les vôtres, les après, les avants … Pour que nos rendez-vous et témoignages prospèrent, fécondent et libèrent.

Pour tous contact : bruno.fou@free.fr