“La Chute du temps” interroge le dernier grand maître des Templiers – Un cycle s’achève et l’aventure du suivant nous éclaire déjà

Share

En résonance aux 7 lâchés de poèmes sur ces terres dont Mélusine est la fée tutélaire, il s’agissait de placer le Huit, pour que le chapeau du bateleur exprime l’aube renaissante dont le Lac d’Amour est l’écho humain. Cette fin de cycle personnel, proto-mystagogie offerte en partage, imposa le lieu … …lire la suite !…

La pierre et le miel

Share

Le fer ou la plus dure des pierres Nulles mains ne peuvent les saisir En éternité la volonté doit se défaire Renaître en beauté c’est frémir En abandon, sage folie, ne pas tenir   Toute matière dans la course du temps est sable Apprendre le mouvement et venir à la … …lire la suite !…

La chute du temps

Share

Pris dans la mesure et la chute du temps, Lorsque nos pieds sans mémoire foulent la terre, Le frisson des siècles nous enveloppe de son vent Frustration de l’avoir, dense nuage de poussières   Nous sommes en dangers d’ivresse, rassurante posture Rassurante blessure, acier qui retranche, certitude aveuglante La vérité … …lire la suite !…

Le Dolmen d’Exoudun voit se désintégrer son hommage poétique; ou les mots rouges du Dragon d’Or

Share

Dimanche 19 août le poème « Le Creuset et l’Echo » a été installé face au Dolmen de la Commune d’Exoudun (79). Une action saluée au couché de l’Invaincu par un Dragon d’or, que les spirites modernes appellent orbes. Le serpent ailé du ciel, venu tournoyant, a délivré un message si sensuel … …lire la suite !…

Un secret, la vérité blanche, le juste et l’eau bleue

Share

Dimanche 12 août, sur le tertre de la Fontadam, face à la fontaine antique de ce lieu où les druides partagèrent en passion leurs connaissances cénobitiques avec de jeunes mystiques venu d’orient qui ne se revendiquaient pas encore comme chrétien, un 5e poème a été “Lâché” en pleine nature. Il … …lire la suite !…

Le deux est espoir dans la mort !

Share

Je suis devenu Deux, m’extirpant de l’incréé, ce « Un » éternel Dans le lit de mes pensées, la rivière du vivant s’écoule J’observe ce qui se manifeste et qui n’est que moment du réel Ce qui est composé n’a de devenir que dans l’abîme et roule Mais mon être est d’aventure … …lire la suite !…