Lâcher du poème “Un double Ouroboros” au miroir de Mélusine

Share

Avant que la nuit ne viennent, le corbeau de flammes embrasé, en amour toucha la surface où tout se reflète, éternité, petite misère et danse des sentiment futiles, sources des grâces… L’aile flamme donc, toucha la surface frontière d’un monde et son double, là où tout devient possible, transfigurable, ressucitable, c’est là la seule table des lois… …lire la suite !…

L’ange du bizarre est en villégiature au Château du Gué (86)

Share

L’ange du bizarre n’a jamais quitté le domaine du château du Gué (86), furetant entre les pierres, il savoure la paisible contemplation des passants, et en fin gourmet, il respire l’humour des siècles passés qui s’entassent joyeusement. Ces siècles si bien psalmodiés par Anatole France n’auront de sens que par … …lire la suite !…

Un double Ouroboros de chair et d’esprit

Share

A la rencontre de l’antre sur les lèvres de tes cuisses, Ma bouche espère un voyage en tendresse Inspirations et fluides en retour de nos gestes, J’aspire et caresse, puissance majeure, volupté lente Tout est à prendre, rien ne se retranche Écoutes et souffles, nos énergies se forment Comme deux … …lire la suite !…